La science de l’écoute : comment un son brillant améliore la qualité de vie

L’écoute est le médicament le plus polyvalent au monde. Administrés en bonne quantité – et en bonne qualité –, la musique, les balados et les autres formes de culture peuvent dynamiser notre humeur, notre productivité, notre routine d’entraînement, nos relations personnelles, et même notre vie sexuelle. Ce n’est pas seulement le battage publicitaire d’une entreprise de haut-parleurs. Cela est appuyé par des données.

 

Imaginez, si vous osez, une semaine sans écoute. Pas de musique, pas de balado ou de livres audio, pas de discussion à l’heure du souper avec les êtres chers. Pas même un film ou une série en rafale en soirée. Si cela semble embarrassant, les raisons peuvent être plus profondes que vous ne le réalisez. Comme le laisse entendre un nombre croissant de recherches scientifiques, la consommation de culture de manière auditive est un élément essentiel de l’expérience humaine – un élément qui améliore naturellement de nombreux aspects de notre vie quotidienne.

En d’autres termes, l’écoute est le médicament le plus polyvalent au monde. Non seulement cela nous aide à nous sentir moins stressés et plus productifs, mais le son de la musique, des balados et d’autres types de culture peut nous motiver à faire plus d’exercice, à améliorer notre vie sexuelle, à susciter de nouvelles idées, et même à renforcer nos liens avec la famille et les amis. Ce n’est pas seulement le battage médiatique auquel vous pourriez vous attendre d’une marque axée sur l’expérience sonore. Cela est appuyé par la science.

« Les scientifiques ont prouvé que nous sommes conçus pour percevoir et apprécier la musique, ainsi que pour créer des liens au moyen de la musique », a déclaré Daniel Müllensiefen, professeur en psychologie de la musique au Goldsmiths College de l’University of London. « Cela explique pourquoi la musique est une partie omniprésente de l’expérience humaine, soutenant la théorie selon laquelle elle joue un rôle spécial et important dans nos vies. »

Le sondage Un son brillant est une nouvelle série de recherches qui renforce les arguments en faveur d’une meilleure qualité de vie grâce à l’écoute. Dans un sondage en ligne mené auprès de 12 000 auditeurs issus de douze pays à travers le monde, Sonos et ses partenaires de recherche ont constaté que l’écoute, en particulier de la musique, avait un effet positif considérable sur quatre aspects importants de la vie : l’humeur, la forme physique, les relations et la productivité.

« La musique est unique puisqu’elle fait appel à différentes fonctions psychologiques », a ajouté le docteur Müllensiefen. « Elle peut solliciter exactement les mêmes zones du cerveau que la nourriture, la drogue, le sexe et d’autres activités de loisir. Elle peut également être physique en matière de participation, comme danser ou jouer de la batterie. »

Si le son a de l’importance, sa fidélité en a aussi. Selon certaines recherches, les effets transformateurs de l’écoute pourraient être amplifiés lorsque la qualité sonore est meilleure.

« Il est parfaitement plausible que la qualité sonore fasse une différence, car ce sont souvent des signaux faibles et subtils qui déclenchent les émotions, comme le souffle du chanteur ou le crissement des cordes de la guitare », a expliquéle docteur Müllensiefen. « Un son étouffé ou sourd n’a pas le même effet. »

Sain d’esprit : le meilleur du son, pour se sentir mieux

Ce n’est pas surprenant que l’écoute ait un effet sur nos humeurs. Mais les résultats du sondage Un son brillant illustrent à quel point ce lien entre la musique et l’humeur est perçu de manière profonde et complexe par les auditeurs. Soixante-quatorze pour cent des participants ont déclaré qu’écouter de la musique les aidait à réduire le stress. Un autre 42 % ont déclaré que les balados avaient un effet relaxant. Bien sûr, le genre compte. Plus de la moitié (55 %) des auditeurs de comédies sur balado ont déclaré que ces émissions les détendaient.

Dans le sondage, la majorité des auditeurs ont déclaré être plus heureux lorsqu’ils écoutaient une chanson préférée (52 %) et que la musique les aidait à se sentir mieux au travail (58 %). Plus sur le sujet ci-dessous.

Bien sûr, on pourrait dire qu’écouter sa musique préférée rend heureux. Le lien entre l’humeur et la musique n’est cependant pas toujours prévisible. Dans le sondage, 36 % des répondants ont dit que la musique les a fait rire de manière inattendue. Davantage (40 %) ont déclaré qu’elle les avait fait pleurer de manière inattendue.

« De nombreuses personnes ignorent probablement à quel point elles comptent sur la musique pour contrôler leur humeur tout au long de la journée », a expliqué le docteur Müllensiefen. « Nous tenons cela pour acquis, car la musique est beaucoup plus accessible qu’auparavant. De nos jours, il est possible d’écouter pratiquement n’importe quoi n’importe quand. »

Encore une fois, la qualité du son semble faire une différence. Une grande majorité (82 %) des auditeurs ont déclaré qu’un bon système audio peut rendre une soirée plus amusante.

Optimisation de la condition physique : la puissance du son qui améliore les performances

Vous rendre au gym se traduit-il par un conflit intérieur épique? La prochaine fois, essayez de créer une liste de lecture plus énergique. Selon le sondage Un son brillant, 68 % des répondants affirment que la musique les motive à s’entraîner lorsqu’ils sont tentés de ne pas le faire. Le rôle motivateur du son et de l’écoute ne s’arrête pas lorsque l’entraînement commence. La majorité des auditeurs disent que la musique les encourage à s’entraîner plus longtemps (52 %), à se surpasser (55 %) et à faire de l’exercice plus intensément (51 %).

Selon le docteur Müllensiefen, la musique semble jouer au moins deux rôles distincts importants lorsque nous nous entraînons : la distraction et la stimulation.

« Essentiellement, cela nous évite de penser aux effortsdéployés et au nombre de kilomètres qu’ilreste à parcourir », a-t-il déclaré. « Mais nous nous concentrons sur autre chose, ce qui est vraiment important. »

La musiquestimule également pendant l’entraînement. « Une musique forte, dynamique et rapide indiquerait à notre physiologie que nous devons rester en état d’alerte, continuer et maintenir le niveau d’adrénaline », a-t-il déclaré. « Etdes émotions fortes expriméespeuvent également stimuler le système physiologique, car de telles émotions indiquent qu’il se passe quelque chose d’important. »

Si la musique agit un peu comme une drogue relativement à la forme physique et à la motivation, elle semble être une drogue puissante. Les trois quarts des auditeurs disent que la musique a un effet plus important sur leur programme d’entraînement que n’importe quel supplément.

Son et relations : écouter, vivre, rire, aimer

L’écoute a également un effet majeur sur les relations interpersonnelles avec les amis, la famille, les amoureux et les partenaires à long terme.  En effet, les recherches scientifiques menées au fil des ans ont démontré que les goûts et les talents musicaux peuvent jouer un rôle dansl’attirance sexuelle des uns envers les autres. Cette conclusion est corroborée par le sondage Un son brillant dans lequel 70 % des personnes interrogées ont déclaré qu’elles trouvaient les autres plus attirants lorsqu’ils avaient des goûts musicaux semblables. Davantage de personnes (76 %) ont déclaré ressentir un lien instantané avec les autres lorsqu’elles constatent qu’elles ont les mêmes goûts musicaux.

« Nous semblons être connectés à la musique », a déclaré le docteur Müllensiefen. « Cela fait partie de notre évolution en tant qu’espèce. La musique a joué un rôle dans les liens sociaux, dans les rassemblementsde groupes plus importants. Cela pourrait avoir été également utile pour la reproduction, par exemple. »

Les caractéristiques de la musique qui alimentent les passions ne s’estompent pas une fois le lien initial établi. Selon le sondage, la plupart des gens disent que la musique améliore considérablement les relations sexuelles (59 %) et qu’elle peut même les rendre plus aventureux au lit (56 %). Étant donné la connotation sexuelle de notre relation avec la musique, il peut sembler surprenant que seulement 20 % des auditeurs déclarent avoir une liste de lecture consacrée aux relations sexuelles.

L’écoute ne resserre pas seulement les liens avec les autres dans la chambre à coucher. Comme le démontre l’étude La musique arrive à la maison mandatée par Sonos et Apple Music en 2016, elle peut avoir de nombreux effets sur nos interactions avec les personnes de notre entourage. Dans ce nouveau sondage, 64 % des personnes interrogées ont déclaré que la musique leur permettait de se sentir liées à la famille, tandis que 69 % ont déclaré que la musique apaisait les tensions à la maison.

« Plusieurs études ont démontré qu’écouter de la musique et chanter en même temps ont un effet direct sur les substances neurochimiques dans le cerveau, dont beaucoup d’entre elles jouent un rôle relativement au plaisir, à la proximité et à la connexion », a déclaréle docteur Müllensiefen.

Votre cerveau à l’écoute : productivité et créativité

Nous savons déjà qu’écouter de la musique peut nous aider à nous concentrer et à être plus productifs. Mais pouvez-vous croire que la musique est plus puissante que le café? C’est exactement ce que disent 67 % des auditeurs selon le sondage Un son brillant. Et autant de gens disent que la musique suscite de nouvelles idées quand ils sont dans une impasse.

En ce qui concerne l’écoute et le rendement au travail, le sondage révèle certains résultats dignes de mention. Plus de la moitié (52 %) des auditeurs disent qu’ils n’auraient pas de succès au travail s’ils n’écoutaient pas de musique. Vous visez une promotion? Une liste de lecture de votre musique préférée pour la concentration est un bon début : étonnamment, 76 % des répondants au sondage ont déclaré qu’écouter de la musique les aidait à donner le meilleur d’eux-mêmes au travail.

« En général, la musique peut avoir un effet très stimulant qui nous rend attentifs et concentrés », explique Müllensiefen. Mais comme pour toute autre substance psychotrope, les résultats peuvent varier en fonction de la personne et des circonstances. « Plusieurs études scientifiques démontrent que la musique appropriée peut améliorer l’exécution d’une tâche particulière pour le bon type de personne. »

Also available in: en-au en-ca da de es fr it ja-jp es-mx nl no sv en-gb en