unknown imageunknown image placeholder
Conception

Si les murs pouvaient jouer de la musique

Steven Saftig

Responsable international de la rédaction

Lorsque nous avons décidé de collaborer avec IKEA pour concevoir le cadre photo SYMFONISK, un haut-parleur plat qui est aussi une œuvre d’art, ils ont été fermes : son épaisseur ne devait pas dépasser 60 millimètres (environ 2,36 pouces). Découvrez comment nous avons créé un haut-parleur à panneau dont le son est tout sauf plat.

Chez Sonos, nous créons chacun de nos haut-parleurs pour qu’il ressemble à une œuvre d’art. Avec l’ajout le plus récent à la gamme de produits SYMFONISK, dans le cadre de notre collaboration avec IKEA, nous avons porté notre philosophie de conception à de nouveaux sommets. Bien sûr, c’est là tout l’intérêt de notre collaboration avec IKEA : trouver des moyens innovants de créer des haut-parleurs au son incroyable sous l’apparence de meubles traditionnels.

Après le lancement réussi de SYMFONISK, en 2019, inauguré avec des haut-parleurs sous forme d’une lampe de table et d’une étagère, nous étions enthousiastes à l’idée de trouver des moyens encore plus inattendus de faire entrer le son dans la maison. Nous avons commencé par examiner les recherches menées auprès de la clientèle, elles nous ont montré qu’il y a des endroits dans une maison où certaines personnes ont l’impression qu’un haut-parleur traditionnel n’a pas sa place. Les raisons invoquées sont diverses, allant du manque d’espace sur le comptoir ou de prises murales à l’esthétique de la technologie dans un endroit donné. C’est dans cet esprit que les ingénieurs en acoustique de Sonos et les concepteurs de produits d’IKEA ont entrepris de répondre à une question : comment cacher un haut-parleur à la vue de tous? Au cours de la réflexion commune, le concept d’un haut-parleur qui pourrait être accroché au mur, comme un tableau, est apparu. Cela a entraîné un certain nombre de contraintes, notamment la conception d’un haut-parleur suffisamment fin pour être accroché à un mur. IKEA a fait des calculs et a déterminé la profondeur maximale pour un tel produit : 60 millimètres.

« L’enjeu dans la conception d’un haut-parleur aussi fin réside dans le fait qu’il faut de l’espace pour générer du son », explique Sara Morris, chef de produit principale chez Sonos. Parce que, fondamentalement, un haut-parleur crée du son en déplaçant de l’air. Et moins il y a d’espace pour déplacer l’air, plus c’est cher. Nous avons donc dû faire preuve de créativité. » Au lieu de décourager les ingénieurs de Sonos, les contraintes d’espace n’ont fait que les stimuler.

unknown imageunknown image placeholder

Le dilemme de la salle à manger

Au début du processus de conception, l’équipe a dû reconnaître un fait apparemment évident : les gens placeraient le cadre haut-parleur là où ils veulent une œuvre d’art dans leur maison, ce qui n’est pas nécessairement l’endroit où ils installeraient normalement un haut-parleur. Chris Davies, directeur principal de l’ingénierie audio chez Sonos, explique : « Il n’est pas très difficile d’imaginer où installer un haut-parleur classique. Mais, avec quelque chose qui est accroché au mur, ce n’est pas le même processus de décision. Comme il y a un espace sur le mur, nous allons l’accrocher là. Et ce que nous obtenons est ce qui en sort. Notre besoin était donc de réfléchir à la manière dont nous pouvions rendre ce produit aussi flexible et fonctionnel que possible. »

Il précise : « Si nous avons un haut-parleur sur le mur d’une salle à manger, une personne assise juste en face aura une expérience très différente de celle qui se trouve beaucoup plus loin. La difficulté consistait donc à créer un haut-parleur qui offre une couverture aussi large et cohérente que possible pour toutes les personnes présentes dans une pièce donnée. De cette façon, la personne assise juste en face n’entend pas une quantité excessive de hautes fréquences et celle qui se trouve de l’autre côté de la pièce ne perçoit pas un son sourd. »

La solution du tuyau d’arrosage

Pour remédier à la situation, l’équipe s’est notamment attaquée aux sons aigus « chauds » produits par un haut-parleur d’aigus. Morris intervient en donnant une explication imagée et tout à fait pertinente : « Les basses fréquences sont omnidirectionnelles et les hautes fréquences sont extrêmement directionnelles. La façon de voir ça est d’imaginer que vos voisins font une fête. De chez vous, vous pouvez probablement entendre la ligne de basses facilement. Mais il est difficile de savoir quelle chanson précise est jouée parce que l’on n’entend pas le chant ou tout autre élément à haute fréquence de la pièce. En revanche, si l’on se trouve à la fête, près du haut-parleur, on sait exactement d’où vient le son, car les hautes fréquences nous parviennent directement. »

Ainsi, pour s’assurer que le cadre haut-parleur ne provoque pas d’inconfort pour une personne assise juste en face, l’équipe a apporté deux modifications au haut-parleur d’aigus. Elle a d’abord créé une forme géométrique unique autour de celui-ci, puis elle a placé une « lentille » en forme d’étoile directement au-dessus. Ces deux éléments permettent de diffuser les sons à haute fréquence dans toute la pièce, créant ainsi une expérience plus cohérente pour tous les auditeurs, quelle que soit la distance qui les sépare du haut-parleur. Morris revient avec une autre analogie imagée pour expliquer le phénomène : « C’est comme mettre votre pouce sur l’eau qui sort d’un tuyau d’arrosage. Il va forcer l’eau à se propager – ou, dans ce cas, les hautes fréquences sonores –, ce qui va la disperser plus uniformément dans l’espace. De cette façon, tout le monde dans la pièce reçoit une bonne brume plutôt que d’avoir une seule personne trempée. »

unknown imageunknown image placeholder
unknown imageunknown image placeholder

Des avantages inattendus et de grandes et plates complications

Bien que la profondeur limitée du cadre photo ait créé des contraintes ailleurs, le volume global du haut-parleur permettait en fait de produire une bonne quantité de basses. Mais ce qui semble être un avantage s’accompagne également de son propre lot de difficultés. Comme pour tous les haut-parleurs Sonos, un son naturel et bien équilibré était crucial pour ce produit. C’est pourquoi l’équipe a pris soin d’utiliser un caisson de basses qui fournirait la quantité parfaite de basses, quelque chose qui ne dominerait pas les fréquences de grande portée.

La grande surface globale du haut-parleur a engendré une autre complication. « L’envers de la médaille, c’est que, comme nous avons quelque chose de grand et de plat, ces objets ont tendance à se plier », explique Davies. « Nous avons donc beaucoup travaillé sur la construction interne du haut-parleur en ajoutant des nervures et un grand nombre de points de fixation afin d’obtenir quelque chose qui se tient vraiment bien et qui ne se déforme ou ne se courbe pas lorsqu’il produit un son. »

Une approche inflexible de la flexibilité

S’il était important que la structure physique du cadre ne soit pas trop flexible, Sonos et IKEA souhaitaient que les gens puissent placer et apprécier le haut-parleur de la manière la plus polyvalente possible.

Le cadre haut-parleur SYMFONISK, une œuvre d’art interchangeable avec de multiples façons de l’installer (horizontalement, verticalement, sur le mur, sur un meuble ou, même, sur le sol), a été conçu pour offrir une foule d’options pour n’importe quelle maison. Chaque orientation est soutenue par des éléments subtils, mais utiles, comme un guide de cordon d’alimentation personnalisé et des pieds réglables.

On peut également l’intégrer facilement au système Sonos existant. Regroupez-les avec les autres haut-parleurs dans toute votre maison, associez-en deux pour obtenir un son stéréo, ou utilisez une paire comme haut-parleur arrière pour une installation de cinéma maison si vous manquez d’espace derrière le canapé. Ajoutez à cela des dizaines de services de diffusion en continu, Apple AirPlay 2, la commande directe depuis vos applications préférées et le réglage Trueplay pour des configurations de pièces uniques, et vous obtenez l’un de nos haut-parleurs les plus polyvalents à ce jour.

Le soin et l’expertise qu’IKEA a apportés à l’esthétique et à l’aspect général du cadre haut-parleur SYMFONISK viennent compléter la réflexion et les efforts considérables déployés pour garantir un son incroyable à partir d’un haut-parleur à panneau plat. Pour en savoir plus sur la façon dont IKEA et Sonos ont créé quelque chose d’assez beau pour être accroché à votre mur, lisez la suite sur IKEA Today ici.