Ce message est également disponible en: en en-au de nl sv cn

La suite de notre collaboration avec Freunde von Freunden nous amène chez Nadine Goepfert. Notre mission consiste à célébrer le plaisir de partager la musique, à réveiller la maison silencieuse, et à stimuler notre créativité dans tous les aspects de la vie.

 

Music from the Play:5 plays a big role for Nadine, particularly when creative inspiration strikes, indirectly affecting her work.

 

Il suffit de franchir la porte du studio berlinois de Nadine Goepfert pour que le tumulte du monde extérieur se dissipe immédiatement. Les notes du titre ‘Ivy’ de Franck Ocean flottent dans l’air et créent une douce ambiance. La musique joue un rôle essentiel pour Nadine, elle a un impact inconscient sur sa créativité et son travail. Etant d’une nature plutôt calme et posée, la musique influence son subconscient et l’incite à créer des structures complexes, à innover avec les matériaux.

 

In contrast to the hustle and bustle of the Berlin streets, Nadine Goepfert’s work environment is lovingly curated.

 

Son approche de la création textile lui vaut déjà une reconnaissance internationale : Solange Knowles, dans son clip vidéo ‘Cranes in the Sky’, a porté le pull rose en mousse aux allures de cocon de la collection ‘Garments May Vary’ de Nadine.

« Solange a une grande sensibilité pour la mode et pour l’art. Esthétiquement, la réalisation du clip vidéo est magnifique, et je suis très honorée que ma création en fasse partie. Au-delà du fait que j’apprécie énormément cette artiste musicalement. »

La plupart des créations de Nadine pourraient être considérées comme des œuvres d’art. D’ailleurs, nombre d’entre elles sont exposées dans des musées plutôt que sur les podiums des défilés. Son idée de la mode repose sur le lien entre les comportements humains et les matières, plutôt que sur l’esthétique des vêtements, trop éphémère. Nadine observe la manière dont les vêtements influencent le langage corporel, les mouvements et les habitudes de la vie quotidienne, et s’en inspire pour toutes ses créations.

 

Nadine Goepfert’s approach to textile creation has attracted international acclaim.

 

En plus de créer ses propres collections, Nadine collabore régulièrement avec des créateurs de mode berlinois renommés tels que Vladimir Karaleev et Kostas Murkudis. Elle participe à divers projets dans son studio de la Kurfürstenstraße où son travail s’imprègne des sons issus de la fabrication des vêtements : entre les cliquetis rapides de la machine à coudre et les légères vibrations des aiguilles, la conception de ses œuvres vestimentaires crée un véritable univers sonore.

« Il m’est arrivé de ne pas acheter un pantalon parce que je n’aimais pas le son que faisait le tissu quand je marchais », dit-elle en souriant. « Prenez un coupe-vent par exemple. Il bruisse et siffle lorsque vous passez votre main dessus, c’est magnifique. Presque comme le vent lui-même. »

Comme pour contraster avec l’agitation des rues de Berlin, son environnement de travail est agencé avec soin. Des vases aux courbes harmonieuses, de petites coupes contenant des épingles sont autant de touches subtiles révélant sa personnalité. L’espace qu’elle occupe rappelle à la fois un atelier et une bibliothèque. C’est ici que ses playlists enjouées et ses travaux de recherches peuvent donner vie à des idées qui redéfinissent l’art vestimentaire.

Photographies © Robert Rieger
Article complet de Freunde von Freunden : ici